Partagez|
4- Les Belandas - Riches Colons Néerlandais
Messages : 171
Tickets : 235
Date d'inscription : 14/08/2015
avatar
L'Origine

Dossier Personnel
Age: Inconnu
Emploi: Créatrice
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: 4- Les Belandas - Riches Colons Néerlandais Mar 25 Aoû - 17:51
Par devoir, nous préserverons l'Ordre.


Véritable élite de Java, les Belandas sont la crème de la crème des colons néerlandais. Pour certain ils ont un titre de noblesse pour d’autres seulement un culot monstre et un portefeuille très rempli.
Ils vivent dans leurs quartiers du centre où luxe, calme et sécurité sont des notions non-facultatives. Ils sont relativement peu par rapport au reste de la population de Batavia et encore plus de Java.

Comment-vivent-ils ?
Ils sortent très peu de leurs cocons, ainsi se fréquentent tous plus ou moins. Ceci peut avoir des avantages. Tout se sait, le bon : quel célibataire est sur le marché, qui cherche un associé. Mais également le mauvais : qui a une aventure extra-conjugale, qui est ruiner et cherche une dote pour se refaire.
Le pire ennemi d’une Belanda est donc sa communauté elle-même, ses semblables. Pourtant, ils ne sont pas forcément très aimés de la population de Batavia.

Quels sont leurs rôles ?
Ils dirigent l’île, ce sont eux qui tiennent les rênes politiques, économiques, militaires et administratives. Ils sont haut gradés dans ce qu’ils font. Néanmoins, ce ne sont quasiment que les hommes qui occupent ces dits postes à responsabilités. Les femmes, les rares fois où elle travaille ont plus leurs propres affaires qui n’ont rien à voir avec la gestion de la colonie.

Qui est leur dirigeant ?
Freserik s’Jacob est un homme de presque soixante-dix ans. C’est un homme de poigne, ambitieux, qui gère Batavia, Java et le reste des Indes Orientales d’une main de fer. Sa politique pour maintenir l’ordre est simple : beaucoup de forces armées pour la dissuasion, et l'étouffement des événements trop embarrassants. Il se préoccupe presque uniquement des Aslis qu’il considère comme la plus grande menace pour batavia : dernièrement, il a lancé une grand opération secrète pour les infiltrer. Les autres « mystères » de la ville, comme les Menyihirs, ne paraissent pas assez dangereux à ses yeux, il compte sur la crainte qu’inspire la domination Néerlandaise pour les garder calmes. Dans le privé, Freserik s'Jacob est un homme qui aime particulièrement s’entourer de sa petite cour personnelle. Tous les Belanda le savent, et beaucoup d’entre eux vendraient père et mère pour en faire partie.

Quels-sont les principes qu’ils doivent respecter ?
Pour les Dames :
  • Une dame ne fait jamais de scène en public.
  • Une dame ne lit pas le journal et ne parle jamais de politique, que ce soit chez elle ou dans les réceptions.
  • Une dame ne fume jamais et ne joue pas d’argent.
  • Une dame ne reste jamais seule avec un gentleman plus de cinq minutes.
  • Une dame ne croise jamais les genoux mais les tient côte à côte.
  • Une dame ne rend jamais visite à un gentleman, sauf pour raisons professionnelles ou d'affaires.

Pour les Hommes :
  • Un gentleman escorte toujours une dame en restant sur sa gauche, afin de pouvoir tirer son arme sans la gêner (pour les droitiers uniquement).
  • Un gentleman ne fume jamais devant une dame avant que celle-ci ne l’ait invité à le faire (d’où l’utilité des fumoirs entre autres).
  • Un gentleman ne jure jamais en présence d’une dame.
  • Un gentlemen ouvre toutes les portes à une dame et tire les chaises pour qu’elle puisse s’asseoir.
  • Un gentleman ne parle pas de sa maîtresse ou de sports vulgaires en présence d’une dame, surtout si c’est une jeune fille.
  • Un gentleman ne retire jamais sa veste ou sa cravate lorsqu’il est en bonne compagnie.
  • Un gentleman qui escorte une dame quelque part prend sa pelisse et son bonnet, puis les tend à un domestique.

Savoir-vivre :
  • Il ne faut jamais s’adresser en premier à une personne de rang social supérieur sauf si elle compte parmi vos intimes.
  • Vous pouvez refuser un défi en duel d’un inférieur social.
  • Deux officiers ne peuvent se battre en duel que s’ils ont le même grade.
  • L’épouse d’un gentleman acquiert le rang de son mari s’il est plus élevé que le sien ; l’inverse est faux. Le fils aîné d’un noble reçoit le titre immédiatement en dessous de celui de son père.
  • Seuls les parents, les frères, les sœurs et les époux s’appellent par leurs prénoms.
  • Saluez toujours vos relations quand vous les croisez.
  • Dans un dîner, adressez-vous toujours à vos voisins (à gauche et à droite) ne criez pas vers la personne placée en bout de table.
  • Les pourboires outranciers sont vulgaires (jamais plus de deux pour cent de la somme totale).

Se montrer en public :
  • Un gentleman ne doit pas danser plus de deux fois avec la même dame à moins qu’il ne se soit déclaré.
  • Avant de danser avec une dame, on doit lui avoir été présenté.
  • Une jeune fille doit avoir reçu la permission avant de pouvoir valser.
  • Pour sortir, une jeune fille doit porter des couleurs pastel ou du blanc et porter des fleurs ou des perles comme ornements. Les bijoux et les robes de couleurs sombres sont l’apanage des femmes mariées.
  • Durant un bal, la bibliothèque (ou tout autre endroit dit intime) est interdite aux jeunes filles et à leurs partenaires.
  • Une femme mariée entre dans la salle de bal au bras de son époux ou de son fils aîné. Si elle ne peut se faire accompagner par aucun des deux, elle est accompagnée d’un homme d’un rang égal au sien.
  • Valser à l’envers est d’une grossièreté impardonnable.

Les amours :
  • Ne proposez jamais un rendez-vous à haute voix, envoyez de préférence un "billet doux" à son club (pour un homme) ou à son salon (pour une femme).
  • Un gentleman n’a jamais d’aventure avec une femme mariée qui n’a pas encore donné naissance à un héritier mâle (ceci afin d’éviter les mauvaises surprises aux moments de la succession).
  • Homme ou femme, n’affichez jamais vos infidélités en public.
  • Homme ou femme, on n’a jamais d’aventure sous son propre toit.
  • En promenade à cheval ou en voiture, un gentleman place à sa droite sa femme, à sa gauche sa maîtresse (en cas de rencontre, cette convenance évite les situations embarrassantes.)
  • Enfin, gardez à l’esprit que le divorce est impossible.


Revenir en haut Aller en bas
4- Les Belandas - Riches Colons Néerlandais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» traduction néerlandais-français---------------->> HELP
» Etang de pêche fédération les Colons
» Classement des clubs les plus riches du monde
» Alain Tingaud dans InfraRouge (Au Bonheur des Riches)
» etang les colons a feurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Indus Nesos :: Premier contact :: Les Indispensables :: Les Groupes-